Les Jeunes CAPS présentent tous les efforts engagés depuis ces dernières années pour un accès à une éco culture, à la fois sensibilisatrice et gratuite. Le but n’est pas de tomber dans un effet de mœurs et matraquage, mais d’agir à sa hauteur et entouré de collectifs, d’artistes, de bénévoles et partenaires, pour s’efforcer à garder le CAPS Festival gratuit.

Nous avons décidé cette année de mettre en avant nos efforts rassemblés afin de tendre vers un éco événement. Les principaux points sur lesquels nous travaillons sont les suivants. Il est également primordial pour nous que les festivaliers soient sensibles aux enjeux environnementaux qui nous concernent tous. “L’avenir de notre planète ne dépend que de nous”. Il est illusoire aujourd’hui de penser que nous avons seul la solution. Ce sont par des prises de consciences collectives que nous voulons faire passer ce message.

Sur le volet de la sensibilisation et de l’éducation:

Un Village associatif sensibilisateur:

Différents espaces sur le site du festival sont réservés aux associations, institutions, personnes, artisans, entreprises engagées pour informer les festivaliers à propos de leurs actions solidaires. Le festival soutient en général ces initiatives. Chaque année, beaucoup d’associations de développement humanitaires sont présentes et dans les années à venir, nous nous efforcerons d’inviter des associations en accord avec nos valeurs “culturelle, environnementale et humaine

Les Jeunes CAPS travaillent depuis début 2010 avec le Syndicat des Bois de l’Aumône (SBA), sur les volets de la sensibilisation à l’environnement. Un stand d’Eco Ambassadeur est mis en place par l’équipe du SBA.

Pour l’année 2011, nous envisageons de travailler avec les écoles pour faire participer les enfants au festival et les mettre en avant sur ces thématiques culturelles et environnementales. Le SBA et Les Jeunes CAPS les instituteurs vont travailler ensemble autour de ce projet, et permettront ainsi d’inclure les notions de maîtrise environnementale, dans les démarches de sensibilisations.

Sur un autre volet très complémentaire, chaque année depuis 2007, les Jeunes CAPS proposent un cycle de conférences gratuit, sur les maîtrises environnementales, en accueillant à chaque fois des spécialistes du domaine.

Ce thème se greffe au festival à chaque année. 2009 fût l’année des énergies électriques intermittentes et renouvelables, 2010, fût l’année de l’eau, 2011 sera celle de la pollution.

 

Les actions des artistes et festivaliers:

Les Jeunes CAPS ont décidé d’établir une charte du festivalier et des participants au festival. Celle-ci figure ci-dessous et est en libre téléchargement:

De la musique et des arts éco responsable:

L’association des Jeunes CAPS, s’est associée depuis 2006, à un collectif d’artistes et de scientifiques qui acte dans la musique éco responsable. Beaucoup de projets ont vu le jour, et continueront dans cette voie. Le collectif EcoMuze est né d’une volonté de fédérer la science à l’art. Le collectif grenoblois s’élargit au fil des rencontres aux travers des expériences des voyages et de la volonté de partager. Leur participation nous ont permis de développer les actions ci-dessous:
Conférences (énergies nomades)
Apéro concert et jam musical solaire au CAPS Festival

 

Sur le volet de la gestion des déchets:

Pour limiter le nombre de déchets avant, pendant et après le festival, Les Jeunes CAPS ont réfléchi à plusieurs pistes d’actions. Après des études menés avec le guide ADERE, et des conseils précieux de professionnels des maîtrises environnementales, Les Jeunes CAPS ont mis en place plusieurs actions:

Le tri des déchets de cigarettes et de mégots:

Les Jeunes CAPS ont fabriqués des cendriers géants avec des matériaux de récupération. Cela a permis sur l’année 2010 de récupérer 800g de filtres.

 

Le traitement des filtres n’est à l’heure actuelle toujours pas résolu.

La limitation des déchets plastiques:

En 2007, 2300 verres recyclables et réutilisables ont été autofinancés par l’association Les Jeunes CAPS pour leur festival. Cette démarche comme dans beaucoup de festivals, a permis à la fois une prise de conscience des mentalités et une réelle réussite sur la diminution considérable des déchets. Ces verres servent pour tous les évènements des Jeunes CAPS, et sont consignés 1€.

La limitation du volume de déchet aluminium:

Pour une meilleure utilisation des consignes de verres, et pour une meilleure logistique, Les Jeunes CAPS décident en 2011 de supprimer toutes les canettes aluminium. Ainsi les sodas sont commandés en grandes quantité et en grand volume.

Les déchets des contenants et contenus alimentaires:

  • Les contenants:

Les Jeunes CAPS veulent éliminer les déchets plastique des barquettes de frites très en vogue dans les festival.

Pour cela, nous avons réfléchit à plusieurs méthodes mais n’avons toujours pas trouver de solutions adéquates.

  • Les contenus:

Tous les déchets alimentaires sont aujourd’hui triés et donnés après la manifestation aux agriculteurs.

Le Tri Sélectif (partenariat avec le SBA):

Un ensemble d’actions est mis en place avec le SBA pour améliorer le tri sélectif. (cf. volet Sensibilisation)

La gestion du gaspillage de l’eau:

Pour éviter les chasses d’eau intempestives, nous avons mis en place des toilettes seches éco conçu avec du bois de récupération et un appoint solaire pour l’éclairage:

Sur le volet communication

De plus en plus, les Jeunes CAPS essayent de limiter les impressions papier, et espère un jour lancer le défi d’un “ZERO AFFICHAGE PAPIER”, en ciblant sa communication par la voie médias et Internet et bouches à oreilles. Actuellement, les Jeunes CAPS ont fait le choix d’imprimer sur du papier Eco responsable. C’est à dire à chaque ramette achetée, l’équivalent d’arbres replantés. Action déjà engagée au Burkina Faso en 2005. Pour arriver un jour vers le ZERO AFFICHAGE PAPIER, nous comptons sur nos festivaliers pour s’inscrire à notre Newsletter, dans la rubrique contact du site internet.

Sur le volet des Transports

La mise en place du covoiturage:

Les Jeunes CAPS lancent en 2011, une campagne sur le mode de transport employé pour aller au festival.
Dans la page Lieu du Festival, tous les modes de transports sont annoncés du plus écologique au moins écologique.

Nous incitons au maximum les festivaliers à covoiturer.

Un espace de stationnement banalisé:

Un espace adéquat de stationnement optimisant l’utilisation des parkings du village va être réfléchi dans le village avec la Mairie.

Les bilans et prospectives

Dans les prochaines actions, nous travaillerons sur :

la quantification et la qualification des déchets avant pendant et après le festival, en espérant avoir le soutien nécessaire pour y arriver.

L’accueil des personnes à mobilité réduite.

Résumé en vidéo 2010